Le concours commun des IEP du réseau Sciences Politiques

concours commun sciences po

Le concours commun du réseau Sciences Po – IEP propose environ 1.100 places chaque année aux élèves en Terminale et aux étudiants en Bac+1. Il regroupe 7 Instituts d’Études Politiques dits de Province, formant le réseau Sciences Po : Sciences Po Aix, Sciences Po Lille, Sciences Po Lyon, Sciences Po Rennes, Sciences Po Saint-Germain, Sciences Po Strasbourg et enfin Sciences Po Toulouse.

Les IEP du réseau

Ces sept établissements s’organisent en réseau dans le but de mutualiser leurs offres de Master II (cinquième et dernière année du cursus) et le concours commun d’entrée. Ils proposent aussi à leurs étudiants une mobilité géographique dans les différents IEP.

Une large proposition des masters

Le réseau offre ainsi une liste de 130 masters là où Sciences Po Paris en propose 34 à ce jour. Ce réseau peut donc s’inscrire comme une alternative crédible à l’IEP de Paris d’autant plus que les IEP de Province peuvent ouvrir les portes des concours administratifs (notamment l’ENA) et proposent l’ensemble des Masters phares que l’on peut espérer retrouver dans un IEP, tels que le Journalisme, la Communication, le Droit, etc.

Les spécialisation offertes par les différents IEP

Notons par ailleurs des spécialisations propres à chaque IEP de Province qui en font des institutions particulièrement attrayantes pour les étudiants, comme c’est le cas pour certains élèves de notre lycée privé, ayant un projet plus singulier. Ainsi :

amphithéâtre Sciences Po - IEP Toulouse
Sciences PO Toulouse

Les IEP de Bordeaux et Grenoble

Les IEP de Bordeaux et Grenoble ne font pas partie du réseau IEP

Bordeaux propose des cursus en droit, grâce à la proximité géographique de l’ENM (École Nationale de Magistrature) de même qu’une préparation aux concours de l’ENA et l’INET.

Grenoble offre des Masters en Gouvernance Européenne et en direction de projets culturels.

Le concours commun du réseau Sciences PO – IEP

Le réseau Sciences Po a décidé de conserver son concours. Ainsi les sept IEP comptent assurer, en maintenant le concours commun, une réelle équité entre les candidats.

Nous ne voulons pas céder à un phénomène de mode : il nous a paru important de maintenir cette exigence de compétences écrites, indispensables dans les métiers où iront nos diplômés. », précise Cécile Braconnier, présidente du concours commun.

Un concours impartial

Par ailleurs, la tenue d’un concours aux écrits nationaux et anonymes donne aux lycéens, notamment ceux échouant à Sciences Po Paris, une seconde chance. En effet, un tel recrutement permet de se confronter dans des modalités impartiales aux autres candidats et évite la pénalisation d’un dossier qui peut avoir sensiblement évolué entre la Seconde et la Terminale.

Concours ouvert aux bac et bac+1

A noter aussi que les candidats disposent de deux essais au concours commun qui demeure ouvert aux bacheliers de l’année en cours et de l’année précédente.

Il est à noter que la formation d’excellence proposé par Ipécom Paris, dans son stage de préparation Sciences Po – IEP, permet, aux élèves d’atteindre les critères d’admission du concours commun des IEP.

élèves Ipécom Paris

Les épreuves du concours commun des IEP

Le concours se décompose en trois épreuves écrites, c’est-à-dire :

  • un examen d’histoire,
  • une épreuve de questions contemporaines
  • et de langue.

À partir de 2021 les notes du nouveau baccalauréat sont prises en compte pour la note finale.

Épreuve d’Histoire

Cette épreuve se présente sous forme d’analyse de document, guidée par des questions, portant sur un seul sujet. Elle a une durée de 2 heures.

L’examen porte sur le programme d’histoire de terminale, série générale, et plus précisément sur « Les relations entre les puissances et l’opposition des modèles politiques des années 1930 à nos jours ».

Épreuve de Questions Contemporaines

Cette épreuve a une durée de trois heures. L’élève doit rédiger une dissertation sur un sujet choisi entre deux. L’objet de l’épreuve est de mesurer la culture générale, l’esprit de synthèse et les qualités rédactionnelles du candidat.

Épreuve de langue du concours commun des Instituts de Sciences Politiques -IEP

D’une durée de 1 h 30 cette épreuve permet de démontrer la maîtrise de la langue étrangère. Le niveau requis est B2. L’élève a le choix entre :

  • anglais,
  • allemand, 
  • espagnol,
  • italien.

A travers deux parties distinctes, le participant montrera premièrement sa compréhension de l’écrit et sa maîtrise rédactionnelle en répondant à plusieurs questions sur un texte d’environ 700 mots. La deuxième partie consiste à rédiger un essai sur le texte de la première partie.

La prise en compte des notes du baccalauréat 

À partir de 2021 les notes du nouveau baccalauréat rentrent dans le concours commun IEP. Ainsi l’évaluation se fait suivant :

  • Deux notes de spécialité : coefficient 1
  • Une note de contrôle continu de langue vivante : coefficient 1
Sciences Po Lyon
Sciences Po Lyon

Calcul de la Note finale

En définitive, le calcul de la note qui détermine l’admission au concours commun des IEP :

Note Coefficients
Histoire Analyse de document    
Questions contemporaines Dissertation 3
Langue vivante Compréhension écrite et rédaction d’un essai 1
Contrôle continuLangue au choix (différente de la langue de l’épreuve écrite) 
Baccalauréat2 notes de spécialité 

Les concours

Articles connexes

stage de préparation sciences po iep première

Stage de préparation Sciences Po – IEP, Ipécom Paris, pour élèves en classe de première

Lorem ipsum doLe stage de préparation aux concours Sciences Po – IEP pour les élèves en première se déroule tout au long de l’année scolaire et se décompose en trimestres. Ainsi l’année de première de la préparation se décompose en trois cycles.

stage de préparation sciences po iep terminale

Stage de préparation Sciences Po – IEP Ipécom Paris, classe de terminale.

Le stage de préparation aux concours Sciences Po – IEP se déroule tout au long de l’année scolaire de terminale. L’année, de même, se décompose en trimestres ou cycles d’études. Ainsi l’année de terminale de la préparation se décompose en deux cycles.