Le Paradoxe de la Créativité : Comment Apprenons-Nous ?

le paradoxe de la créativité

Les neurosciences, les sciences cognitives, le “quantified self” et l’empirisme ont grandement contribué à notre compréhension des mécanismes d’apprentissage. Mais comment ces découvertes théoriques s’appliquent-elles à la salle de classe ou à notre apprentissage individuel ?

Prenons l’exemple de l’apprentissage d’une nouvelle langue. Il ne suffit pas de mémoriser des mots et des règles de grammaire. Il faut aussi comprendre le contexte culturel, faire des connexions avec des mots que nous connaissons déjà, et pratiquer régulièrement.

Le MOOC “Apprendre à Apprendre”

Le MOOC “Apprendre à Apprendre” de Coursera, dirigé par le neuroscientifique Terrence Sejnowski et l’auteur Barbara Oakley, explore ces questions. Oakley, qui a surmonté une aversion pour les mathématiques pour devenir ingénieure, a développé une méthode d’apprentissage basée sur sa propre expérience. Vous pouvez en savoir plus sur son parcours et ses méthodes dans son livre, A Mind for Numbers.

Le Mode “Concentré” et le Mode “Diffus”

Selon Oakley, notre cerveau fonctionne en deux modes : le mode “concentré”, où nos pensées suivent un cheminement logique, et le mode “diffus”, où notre esprit est libre de faire des connexions plus larges. Le paradoxe de la créativité réside dans le fait que la partie du cerveau qui travaille à résoudre un problème n’est pas celle qui trouve la solution.

flipper de Barbara Oakley
Image : le « flipper neural » selon Barbara Oakley

L’Erreur de l'”Einstellung”

Barbara Oakley met en garde contre l'”Einstellung”, l’erreur de rester fixé sur une idée de solution initiale, même si elle s’avère incorrecte. Elle suggère de passer du mode concentré au mode diffus pour permettre à notre esprit de faire de nouvelles connexions et de trouver de nouvelles solutions.

Les Approches “Top-Down” et “Bottom-Up”

Elle propose deux approches complémentaires pour l’apprentissage : le “top-down“, qui consiste à comprendre le contexte d’un apprentissage, et le “bottom-up”, qui implique la constitution de “chunks” ou d’ensembles d’informations que notre cerveau peut manipuler comme des blocs.

Adieu au Multitâche !

Elle souligne que l’équilibre entre les modes cérébraux diffus et concentré est essentiel pour la créativité. Elle recommande de protéger notre mode diffus en évitant la surcharge attentionnelle et en se concentrant sur une tâche à la fois. En fin de compte, notre cerveau n’est pas multitâche.

Maintenant que vous avez une meilleure compréhension de ces concepts, pourquoi ne pas essayer de les mettre en pratique ? La prochaine fois que vous êtes confronté à un problème complexe, prenez un moment pour passer du mode “concentré” au mode “diffus”. Faites une pause, faites une promenade, ou même prenez une sieste. Vous pourriez être surpris par les nouvelles idées qui émergent lorsque vous laissez votre esprit vagabonder.

Et vous, comment apprenez-vous le mieux ? Avez-vous déjà expérimenté le passage du mode “concentré” au mode “diffus” ? Partagez vos expériences et vos stratégies d’apprentissage avec vos camarades de classe. Nous aimerions entendre vos histoires et vos idées !


Chers élèves d’Ipécom Paris, rappelez-vous que l’apprentissage n’est pas une course, mais un voyage. Chaque concept que vous apprenez, chaque compétence que vous développez, chaque erreur que vous faites, est une étape importante de ce voyage. Ne soyez pas découragés par les difficultés ou les obstacles que vous rencontrez. Au lieu de cela, voyez-les comme des opportunités pour grandir et apprendre.

Et n’oubliez pas, le véritable pouvoir de l’apprentissage réside dans la capacité à penser de manière créative et à faire des connexions entre des idées apparemment disparates. Alors, continuez à explorer, à poser des questions et à chercher des réponses. Votre curiosité et votre passion pour l’apprentissage sont vos plus grands atouts.

Ressources supplémentaires

Pour en savoir plus sur ces concepts, consultez le MOOC “Apprendre à Apprendre” sur Coursera et le livre de Barbara Oakley, A Mind for Numbers. Ces ressources peuvent vous offrir des outils et des stratégies supplémentaires pour améliorer votre processus d’apprentissage.

Mis à jour le 27 Juin 2023 à 08:16

Par Annie Reithmann

Directrice IPECOM Paris. DEA de Philosophie, spécialiste des méthodes d'apprentissage. En 1996 elle prend seule la direction d’Ipécom Paris.

error: Le contenu est protégé
Share to...