Maximiser l’apprentissage : l’art de naviguer entre les modes concentré et diffus

mode diffus et mode concentré

Selon la chercheuse Barbara Oakley, notre cerveau fonctionne selon deux modes principaux : le mode “concentré” et le mode “diffus”. Comprendre et maîtriser ces deux modes de pensée peut grandement améliorer notre efficacité et notre réussite dans l’apprentissage. Dans cet article, nous explorerons ces deux modes et fournirons des conseils pour optimiser l’apprentissage en les équilibrant.

Comprendre les modes concentré et diffus :

Le mode concentré est celui que nous utilisons le plus volontiers lorsque nous effectuons un travail intellectuel. Il permet à nos pensées de suivre un cheminement logique, en enchaînant les associations d’idées les plus claires et les plus évidentes. Le mode diffus, en revanche, est celui de l’inconscient. Dans ce mode, notre esprit est libre de vagabonder et d’explorer des associations d’idées moins évidentes, ce qui peut conduire à des percées créatives et à une meilleure compréhension globale.

Équilibrer les modes concentré et diffus :

Il est essentiel de trouver un équilibre entre ces deux modes de pensée pour optimiser notre apprentissage. Voici quelques conseils pour y parvenir :

a) Faire des pauses régulières : Alterner entre les périodes de travail intense et les pauses permet de maintenir l’équilibre entre les modes concentré et diffus. Les pauses permettent à notre esprit de passer en mode diffus, ce qui peut faciliter la résolution de problèmes complexes et améliorer notre compréhension.

b) Pratiquer la technique Pomodoro : Cette technique consiste à travailler pendant 25 minutes, puis à faire une pause de 5 minutes. Après quatre cycles de travail, prenez une pause plus longue de 15 à 30 minutes. Cela favorise un équilibre entre les modes concentré et diffus et permet de rester productif sur de longues périodes.

c) Dormir suffisamment : Le sommeil est crucial pour la consolidation de la mémoire et la résolution de problèmes. Durant le sommeil, notre cerveau passe en mode diffus, ce qui facilite l’apprentissage et la rétention des informations.

d) Varier les activités : Alterner entre différents types de tâches et d’activités permet de solliciter les deux modes de pensée et d’éviter la fatigue mentale. Par exemple, vous pouvez alterner entre des tâches qui exigent de la concentration et d’autres qui sollicitent davantage la créativité.

Exemples d’équilibre entre les modes concentré et diffus

Dans cette section, nous explorerons des exemples concrets illustrant comment l’équilibre entre les modes concentré et diffus peut être atteint dans différentes activités.

Le rôle du sport dans la régulation de l’équilibre entre les deux modes

L’exercice physique est un excellent moyen de favoriser l’équilibre entre les modes concentré et diffus. Pendant l’activité physique, notre esprit se détend, permettant au mode diffus de s’activer. De plus, le sport favorise la circulation sanguine, ce qui améliore l’apport d’oxygène et de nutriments au cerveau, optimisant ainsi notre capacité de concentration lorsque nous reprenons une activité intellectuelle.

L’importance de la créativité et de l’expression artistique pour stimuler le mode diffus

Les activités artistiques et créatives, telles que la pratique d’un instrument de musique, le dessin ou l’écriture créative, sont d’excellents moyens de stimuler le mode diffus. Ces activités permettent à notre esprit de se détacher des contraintes logiques et linéaires, encourageant ainsi la libre circulation des idées et l’établissement de connexions entre des concepts apparemment sans rapport. En outre, l’expression artistique favorise la détente et le bien-être émotionnel, ce qui peut contribuer à réduire le stress et à améliorer la capacité de concentration lors du passage en mode concentré.

En somme, la pratique d’activités physiques et artistiques peut aider à trouver l’équilibre entre les modes concentré et diffus, améliorant ainsi l’apprentissage et la créativité.



En comprenant et en équilibrant les modes concentré et diffus de notre cerveau, nous pouvons optimiser notre apprentissage et améliorer notre efficacité. En intégrant ces conseils dans notre routine quotidienne, nous pouvons exploiter la puissance de ces deux modes pour développer de nouvelles compétences, résoudre des problèmes complexes et stimuler notre créativité. Il est important de prendre en compte ces modes lors de la planification de nos activités, en alternant entre des moments de concentration intense et des périodes de détente pour permettre à notre cerveau de fonctionner de manière optimale. Enfin, n’oublions pas d’accorder de l’importance aux activités physiques et artistiques, qui sont des éléments clés pour maintenir un équilibre sain entre les modes concentré et diffus. Ainsi, nous pourrons tirer le meilleur parti de notre potentiel intellectuel et atteindre nos objectifs avec succès.

Pour en savoir plus sur les concepts développés par Barbara Oakley, n’hésitez pas à consulter notre article dédié : ” Comment apprenons-nous ?

Mis à jour le 29 Septembre 2023 à 13:06

Par Annie Reithmann

Directrice IPECOM Paris. DEA de Philosophie, spécialiste des méthodes d'apprentissage. En 1996 elle prend seule la direction d’Ipécom Paris.

Share to...