Peut-on concevoir les mathématiques sans le zéro ?

les maths avant le zéro

Le zéro a été absent de mathématiques pendant des milliers d’années. En effet, il y a eu des maths avant le zéro. Il a fallu des siècles avant de façonner l’idée selon laquelle le zéro pouvait ne serait-ce qu’être un chiffre, puis un nombre et qu’on pouvait enfin le mathématiser.

L’histoire des maths avant le zéro

Les Grecs n’avaient aucun système d’écriture incluant le zéro dans leur numération, puisque le néant heurtait leur esprit. En effet, la définition du zéro dépendait d’abord d’une réalité philosophique. Cette pensée bien ancrée consistait à croire que la nullité, le rien, l’absence, le vide n’était que pas concevable. Ils rejetaient la simple idée d’inexistence. C’est la vision qu’Aristote a largement contribué à étendre.

Quelle était l’histoire des maths avant le zéro ? Comment comptait-on ? Pourquoi a-t-on mis autant de temps à inventer le zéro?Cliquez pour twitter

Roger Mansuy, professeur de chaire supérieure en mathématiques au Lycée Saint Louis, et Antoine Houlou-Garcia, chargé de cours à l’université de Trente, en Italie nous expliquent les l’histoire des maths avant le zéro et l’invention de ce concept fondamental.

Nous recommandons l’écoute de cette émission radio qui fait le tour de la question 

Articles connexesmaths à les maths avant le zéro

Par Annie Reithmann

Directrice IPECOM Paris. DEA de Philosophie, spécialiste des méthodes d'apprentissage. En 1996 elle prend seule la direction d’Ipécom Paris.