Un élève témoigne : cuber ou ne pas cuber ?

cuber prépa hec ou pas cuber

« J’ai khûbé ma prépa à Ipécom Paris par besoin plus que par envie. Lorsque les résultats escomptés en année de carrée ne sont pas au rendez-vous, c’est c’était le cas lors de ma deuxième année à la prépa Ipécom Paris, il est possible de repasser les concours. Cuber pour ne pas avoir ces douloureux regrets.

Puisque souvent, les raisons ne manquent pas pour cuber : une mauvaise entente avec un enseignant, un problème personnel, ou simplement, un travail mal calibré sur des ressources mal choisies. Seulement, l’année de cube réussie doit procéder d’une manière bien précise. Transformer la motivation en résultats. Ceci est possible si vous en êtes convaincu. L’année de cube a d’autant plus de chance d’être fructueuse que la motivation est grande.

Face au risque de réaliser une année de khûbe piteuse, je témoigne de notre capacité, à nous cubes, d’aller au-delà de nos espérances. La confiance en soi, la rage de vaincre finit toujours par se manifester sur le relevé de notes du cube, résolu à intégrer l’école de ses rêves, ainsi, devenue école de sa réalité. On travaille sans cesse, et un jour, on se retrouve dans l’école souhaitée, tout va très vite. » EH

DisciplineNOTES 2015NOTES 2016
Maths
HEC5,318,4
ESSEC412,2
EM LYON7,217,5
Z ESSEC4,811,3
EDHEC6,520
LV1 anglais CCIP5,811,5
LV2 espagnol CCIP7,411
Contraction texte812
Synthèse77
Culture générale
HEC1618
EM LYON EDHEC1314
ESSEC1215
Économie
HEC1516
ESSEC1110
ESCP512

Articles connexes

Par Annie Reithmann

Directrice IPECOM Paris. DEA de Philosophie, spécialiste des méthodes d'apprentissage. En 1996 elle prend seule la direction d’Ipécom Paris.