Le programme de sciences économiques et sociales (SES) en classe de seconde

Comprendre les dynamiques économiques, sociales et politiques qui façonnent notre société.

Programme de science économique et sociale en seconde

Les sciences économiques et sociales (SES) ne sont pas simplement une matière scolaire parmi d’autres. Elles jouent un rôle crucial dans la formation globale d’un élève, offrant une perspective unique sur le monde qui nous entoure. En étudiant les SES, les élèves acquièrent une compréhension profonde des dynamiques économiques, sociales et politiques qui façonnent notre société. Cette connaissance est non seulement essentielle pour leur parcours scolaire, mais elle les prépare également pour leurs études supérieures et les équipe des outils nécessaires pour naviguer avec succès dans leur future carrière.

Préambule du programme

Dans un monde en constante évolution, marqué par des événements tels que la crise économique mondiale, les mouvements sociaux comme les “Gilets Jaunes” en France, ou encore les débats sur la démocratie et la gouvernance, il est plus important que jamais de comprendre les fondements de l’économie, de la sociologie et de la science politique. Ces disciplines permettent aux élèves de décrypter les actualités, de comprendre les enjeux sous-jacents et de développer un esprit critique face aux défis de notre époque.

Les sciences économiques et sociales sont des enseignements communs à tous les élèves de seconde. Ces disciplines ont pour objectif :

  • De maîtriser les notions et raisonnements essentiels en économie, sociologie et science politique.
  • De découvrir de nouveaux champs disciplinaires.
  • De contribuer à la formation civique des élèves.

Les élèves sont initiés aux étapes d’une démarche scientifique en sciences sociales et sont familiarisés avec une démarche qui articule modélisation et investigations empiriques. Ils apprennent à porter un regard rigoureux sur le monde économique et social.

Contenu du programme

Sociologie et science politique

1. Comment devenons-nous des acteurs sociaux ?

  • La socialisation est un processus continu qui façonne notre identité et notre rôle dans la société.
  • Plusieurs instances jouent un rôle dans ce processus, notamment la famille, l’école, les médias et le groupe des pairs. Chacune de ces instances influence différemment la manière dont les enfants et les jeunes apprennent et s’adaptent aux normes sociales.
  • Les processus de socialisation peuvent varier en fonction du milieu social et du genre, ce qui signifie que différentes personnes peuvent avoir des expériences de socialisation différentes.

En étudiant la socialisation, les élèves peuvent mieux comprendre les dynamiques de groupes sur les réseaux sociaux ou les influences culturelles dans la mode adolescente.

En abordant l’organisation de la vie politique, les étudiants peuvent aussi analyser les récentes élections présidentielles, comprendre les enjeux des différents modes de scrutin et déchiffrer le rôle des médias dans la formation de l’opinion publique.

2. Comment s’organise la vie politique ?

  • Le pouvoir politique a des spécificités qui le distinguent d’autres formes de pouvoir.
  • La cinquième République française est dotée d’institutions politiques clés qui jouent des rôles spécifiques. Ces institutions sont basées sur le principe de la séparation des pouvoirs : exécutif, législatif et judiciaire.
  • Les modes de scrutin, qu’ils soient proportionnels ou majoritaires, influencent la représentation politique et structurent la vie politique.
  • La vie politique est animée par différents acteurs, notamment les partis politiques, la société civile organisée et les médias.

Les élèves peuvent ainsi étudier des études de cas réels sur l’impact du niveau d’éducation sur les salaires, ou comment certaines industries privilégient les diplômés de certaines écoles ou universités.

Regards croisés

1. Quelles relations entre le diplôme, l’emploi et le salaire ?

  • Poursuivre des études est considéré comme un investissement en capital humain. La rentabilité de cet investissement peut être évaluée en termes de salaire attendu, d’accès à l’emploi et de réalisation de ses capacités.
  • Le manque de qualification est souvent une cause de chômage.
  • Le niveau de formation influence le salaire. Cependant, même à niveau de diplôme égal, le salaire peut varier en fonction de l’expérience, du type d’entreprise et du genre.
  • L’accès aux formations diplômantes peut varier en fonction du milieu social.

Science économique

1. Comment crée-t-on des richesses et comment les mesure-t-on ?

  • Il existe différents types de producteurs, tels que les entreprises, les administrations et l’économie sociale et solidaire.
  • La production résulte de la combinaison de plusieurs facteurs : travail, capital, technologie et ressources naturelles.
  • Plusieurs indicateurs permettent de mesurer la création de richesses d’une entreprise, tels que le chiffre d’affaires, la valeur ajoutée et le bénéfice.
  • Le Produit Intérieur Brut (PIB) est un indicateur clé qui représente la somme des valeurs ajoutées d’un pays. Il est utilisé pour mesurer la croissance économique.

En explorant la création de richesses, les apprenants peuvent étudier des entreprises emblématiques comme Apple ou Tesla pour comprendre comment elles génèrent des profits.

2. Comment se forment les prix sur un marché ?

  • Un marché est un lieu où se rencontrent l’offre et la demande.
  • Dans un modèle simple de marché, la demande diminue avec le prix, tandis que l’offre augmente avec le prix.
  • Le prix d’équilibre sur un marché est déterminé par la rencontre de la demande et de l’offre.
  • Des interventions, telles que les taxes ou les subventions, peuvent influencer l’équilibre du marché.

Lorsqu’ils abordent la formation des prix sur un marché, les élèves peuvent de même analyser des exemples concrets comme la fluctuation des prix du pétrole ou des biens immobiliers.

Conclusion

Le programme de sciences économiques et sociales à Ipécom Paris est bien plus qu’un simple plan d’études ; c’est une invitation à comprendre le monde qui nous entoure. À travers cet enseignement, nous visons à équiper nos élèves des outils et des connaissances nécessaires pour devenir des citoyens éclairés, capables d’analyser et de réfléchir de manière critique aux enjeux économiques, sociaux et politiques de notre époque. Nous sommes convaincus que cette formation sera un atout précieux pour leur parcours scolaire et leur future carrière.

Mis à jour le 12 Mai 2024 à 14:45

Par Annie Reithmann

Directrice IPECOM Paris. DEA de Philosophie, spécialiste des méthodes d'apprentissage. En 1996 elle prend seule la direction d’Ipécom Paris.