Le programme d’Histoire et de Géographie en Seconde

Une exploration de l'histoire et des espaces géographiques, jetant les bases pour une compréhension du monde contemporain.

L'histoire et la géographie en classe de seconde

L’histoire et la géographie sont bien plus que de simples matières scolaires ; elles sont les clés qui ouvrent la porte à la compréhension de notre monde. Comme l’a dit l’historien britannique Edward Gibbon : “L’histoire est en réalité le récit des événements qui ont singulièrement influencé la condition humaine.” En explorant les événements passés et en analysant les dynamiques spatiales, nous pouvons mieux saisir les enjeux actuels et anticiper ceux de demain. La classe de seconde offre une opportunité unique d’explorer des périodes cruciales de l’histoire et des espaces géographiques essentiels, jetant ainsi les bases d’une compréhension approfondie du monde contemporain.

Un voyage à travers le temps avec l’Histoire

L’histoire, en tant que discipline, est bien plus qu’une simple collection de faits et de dates. Elle est une exploration profonde des événements, des cultures, des personnes et des idées qui ont façonné le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. Au lycée, l’enseignement de l’histoire vise à doter les élèves des outils nécessaires pour comprendre le passé, analyser le présent et anticiper l’avenir. C’est un voyage à travers le temps, qui permet de comprendre les dynamiques complexes qui ont influencé la formation de nos sociétés modernes.

L’Essence de l’Enseignement Historique au Lycée

L’histoire au lycée n’est pas qu’une simple chronologie des événements passés. Elle est une invitation à plonger dans le temps, à comprendre comment les sociétés, avec leurs complexités et leurs nuances, ont évolué et se sont transformées. Chaque date, chaque fait, est une porte ouverte sur une époque, un contexte, une série de décisions et de conséquences.

Mais l’histoire ne se contente pas de raconter. Elle nous apprend à questionner, à analyser. Les élèves sont amenés à scruter les sources d’information, qu’elles soient gravées sur du papier, prononcées à voix haute ou inscrites dans les vestiges du temps. Ils apprennent à discerner la vérité des ombres, à comprendre que chaque témoignage, chaque document, a sa propre histoire, ses propres biais.

Loin d’être une simple narration, l’histoire est une analyse. Elle nous pousse à regarder au-delà des faits, à comprendre les motivations, les contextes, les forces en jeu. Chaque événement est une pièce d’un puzzle complexe, et pour le comprendre pleinement, il faut le replacer dans le tableau plus large de son époque.

À travers cet enseignement, les lycéens découvrent leur propre place dans le grand récit de l’humanité. Ils prennent conscience des valeurs, des idées, des luttes et des triomphes qui ont façonné le monde dans lequel ils vivent aujourd’hui.

Enfin, l’histoire est une fenêtre ouverte sur le monde. Elle enrichit notre culture, élargit nos horizons, nous fait voyager à travers les âges et les continents. Elle nous rappelle que, malgré nos différences, nous partageons tous une histoire commune, riche et fascinante.

Structure du programme :

Le programme d’histoire en seconde est organisé de manière chronologique, offrant une vision cohérente et structurée de l’évolution historique. Il revisite des périodes déjà étudiées à l’école primaire et au collège, tout en approfondissant certains aspects essentiels. Chaque thème est structuré en chapitres, avec des “points de passage et d’ouverture” qui mettent en avant des dates, des lieux ou des personnages clés.

En somme, l’enseignement de l’histoire au lycée est une invitation à la découverte, à la réflexion et à la compréhension du monde. Il prépare les élèves à devenir des citoyens éclairés, capables de comprendre le passé, d’analyser le présent et d’anticiper l’avenir.

Thème 1 : Le monde méditerranéen : empreintes de l’Antiquité et du Moyen Âge

Le monde méditerranéen a toujours été un carrefour de civilisations, un espace d’échanges et de conflits, marqué par des empreintes profondes de l’Antiquité et du Moyen Âge. Ce thème explore les héritages grecs et romains, ainsi que les interactions médiévales entre différentes civilisations.

Chapitre 1. La Méditerranée antique : les empreintes grecques et romaines

Objectifs :

  • Comprendre que l’Antiquité méditerranéenne est le berceau de l’Europe.
  • Distinguer les figures, les temps et les constructions politiques qui ont servi de référence dans les périodes ultérieures.
  • Analyser comment Athènes a associé régime démocratique et établissement d’un empire maritime.
  • Étudier comment Rome a développé un vaste empire territorial, marqué par un mélange des différents héritages culturels et religieux méditerranéens.

Points de passage et d’ouverture :

  • Périclès et la démocratie athénienne : Une période phare de la démocratie antique, où Athènes est à son apogée.
  • Le principat d’Auguste et la naissance de l’empire romain : La transformation de la République romaine en un empire puissant sous Auguste.
  • Constantin : L’empereur qui a christianisé l’Empire romain et l’a réorganisé territorialement.

Chapitre 2. La Méditerranée médiévale : espace d’échanges et de conflits à la croisée de trois civilisations

Objectifs :

  • Montrer comment différentes civilisations, marquées par les monothéismes (hébraïque, chrétien et musulman), ont interagi et établi des relations et connu des conflits.
  • Souligner l’émergence de grands ensembles civilisationnels.
  • Analyser les contacts et les tensions entre la Chrétienté et l’Islam.
  • Étudier la diversité religieuse et politique entre Rome et Byzance, ainsi qu’au sein du monde musulman.
  • Comprendre la persistance des échanges de biens, de personnes et d’idées dans cet espace méditerranéen.

Points de passage et d’ouverture :

  • Bernard de Clairvaux et la deuxième croisade : Un moment clé des interactions entre la Chrétienté et l’Islam.
  • Venise : Une puissance maritime et commerciale majeure, symbole des échanges en Méditerranée.

Thème 2 : XVe-XVIe siècles : un nouveau rapport au monde, un temps de mutation intellectuelle

Le XVe et le XVIe siècle marquent une période de profondes transformations dans le rapport de l’Europe au monde et dans la pensée intellectuelle. De la découverte du “Nouveau Monde” à la Renaissance et aux réformes religieuses, ce thème explore ces bouleversements majeurs.

Chapitre 1. L’ouverture atlantique : les conséquences de la découverte du « Nouveau Monde »

Objectifs :

  • Analyser le basculement des échanges de la Méditerranée vers l’Atlantique après les événements clés de 1453 et 1492.
  • Comprendre le début d’une forme de mondialisation avec la constitution d’empires coloniaux, la circulation économique intercontinentale, et les progrès dans la connaissance du monde.
  • Étudier les conséquences de la conquête des Amériques, notamment l’esclavage, le devenir des populations autochtones et le métissage.

Points de passage et d’ouverture :

  • L’or et l’argent : L’importance des métaux précieux des Amériques pour l’économie européenne.
  • Bartolomé de Las Casas et la controverse de Valladolid : Un débat crucial sur les droits des Amérindiens.
  • L’économie sucrière et l’esclavage : L’essor des plantations sucrières et la traite des esclaves dans les territoires coloniaux.

Chapitre 2. Renaissance, Humanisme et réformes religieuses : les mutations de l’Europe

Objectifs :

  • Comprendre l’effervescence intellectuelle et artistique de la Renaissance, marquée par un retour à l’Antiquité.
  • Analyser l’impact de l’imprimerie sur la diffusion des idées et des textes.
  • Étudier le renouveau dans les lettres, les arts, et les sciences, ainsi que les réformes religieuses qui ont émergé dans ce contexte.

Points de passage et d’ouverture :

  • Michel-Ange et la Chapelle Sixtine : Une œuvre emblématique de la Renaissance artistique.
  • Érasme : Le prince des humanistes, symbole de la pensée renouvelée de l’époque.
  • Luther et les réformes : Le début d’une période de bouleversements religieux en Europe.

Thème 3 : L’État à l’époque moderne : France et Angleterre

Cette période de l’époque moderne est marquée par l’affirmation de l’État, tant en France qu’en Angleterre. Les deux nations, bien que suivant des trajectoires différentes, ont vu des évolutions majeures dans la structure et le fonctionnement de leurs gouvernements.

Chapitre 1. L’affirmation de l’État dans le royaume de France

Objectifs :

  • Comprendre l’ascension de l’État en France et les caractéristiques de la monarchie française.
  • Analyser le rôle de la guerre, l’expansion territoriale, les conflits religieux, et le développement de l’administration royale.
  • Étudier la relation entre le pouvoir royal et la noblesse.

Points de passage et d’ouverture :

  • L’ordonnance de Villers-Cotterêts (1 539) : Une étape clé dans la construction administrative française.
  • Colbert : Sa politique maritime, mercantiliste, et la fondation des compagnies des Indes et du Levant.
  • Versailles : Le symbole du “roi soleil” et la société de cour.
  • L’Édit de Nantes et sa révocation : La gestion des conflits religieux par le pouvoir royal.

Chapitre 2. Le modèle britannique et son influence

Objectifs :

  • Comprendre l’évolution politique et sociale de l’Angleterre à la fin du XVIIe siècle.
  • Analyser l’affirmation des droits du Parlement face à la couronne et l’influence du régime britannique sur les philosophes des Lumières.
  • Étudier l’impact de ces évolutions sur la fondation des États-Unis d’Amérique et la rédaction de leur constitution.

Points de passage et d’ouverture :

  • L’Habeas Corpus (1 679) et le Bill of Rights (1 689) : Des documents clés refusant l’arbitraire royal.
  • Voltaire : Son regard sur l’Angleterre et la publication des “Lettres philosophiques ou Lettres anglaises” entre 1726 et 1733.
  • Washington : Le premier président des États-Unis d’Amérique, symbole d’une nouvelle nation influencée par le modèle britannique.

Thème 4 : Dynamiques et ruptures dans les sociétés des XVIIe et XVIIIe siècles

Cette période est marquée par des transformations majeures dans la société européenne, avec l’essor des Lumières et des sciences, ainsi que les tensions et mutations au sein de la société d’ordres.

Chapitre 1. Les Lumières et le développement des sciences

Objectifs :

  • Comprendre l’importance croissante de l’esprit scientifique en Europe aux XVIIe et XVIIIe siècles.
  • Analyser la diffusion de cet esprit scientifique, notamment à travers des œuvres majeures comme L’Encyclopédie.
  • Étudier l’impact des nouvelles techniques et innovations sur le début de la révolution industrielle.
  • Reconnaître le rôle des femmes dans le domaine scientifique et culturel.

Points de passage et d’ouverture :

  • Galilée : Symbole de la rupture scientifique du XVIIe siècle.
  • Thomas Newcomen (1 712) : Sa machine à vapeur révolutionne l’industrie minière.
  • Émilie du Châtelet : Une femme emblématique de la science de cette époque.

Chapitre 2. Tensions, mutations et crispations de la société d’ordres

Objectifs :

  • Comprendre la structure et les défis de la société d’ordres.
  • Analyser les tensions entre les différents ordres, notamment en ce qui concerne la fiscalité et les droits féodaux.
  • Étudier l’évolution de la condition des paysans et l’influence persistante de la noblesse.
  • Reconnaître le rôle des femmes influentes dans divers domaines.

Points de passage et d’ouverture :

  • La révolte des Va-Nu-Pieds (1 639) : Un aperçu de la condition paysanne.
  • Riches et pauvres à Paris : La dynamique sociale de la capitale française.
  • Un salon au XVIIIe siècle : Par exemple, le salon de madame de Tencin, un lieu de discussion et d’échange intellectuel.
  • Les ports français : Leur rôle dans le développement de l’économie de plantation et de la traite des esclaves.

La Géographie : comprendre les défis d’un monde en transition

La géographie est une discipline qui explore la relation entre les individus, les sociétés et l’espace qu’ils habitent et transforment. Elle cherche à comprendre comment et pourquoi les territoires évoluent, comment ils sont organisés et comment les sociétés interagissent avec leur environnement. Au lycée, l’enseignement de la géographie vise à doter les élèves des outils nécessaires pour analyser et comprendre le monde qui les entoure.

L’enseignement de la géographie au lycée se concentre sur plusieurs finalités essentielles :

  • Comprendre l’organisation des territoires : Cela implique de répondre à des questions fondamentales telles que : “Où ?”, “Pourquoi ici et pas ailleurs ?”, “Comment ?” et “Quels acteurs ?”. Ces questions permettent de décrire et d’expliquer les dynamiques territoriales à différentes échelles.
  • Analyser les interactions : La géographie met en lumière les interactions entre les sociétés et leurs environnements. Elle s’appuie sur des cartes et d’autres outils pour illustrer ces interactions et les dynamiques territoriales.
  • Adopter une approche multiscalaire : L’analyse géographique nécessite de considérer les phénomènes à différentes échelles, du local au global, pour comprendre les interdépendances et les interactions entre les territoires.
  • Développer l’analyse critique : Les élèves apprennent à analyser de manière critique divers documents, à observer et à comprendre le rôle des différents acteurs dans la formation et la transformation des territoires.

L’organisation des programmes de géographie au lycée est structurée autour d’axes principaux, abordant des thèmes variés chaque année. Ces thèmes sont conçus pour offrir aux élèves une vision complète et nuancée des enjeux géographiques contemporains, tout en leur fournissant des repères spatiaux essentiels.

La France, en tant que pays membre de l’Union européenne et acteur majeur sur la scène internationale, est étudiée de manière approfondie tout au long du cursus. Cette étude permet aux élèves de comprendre les enjeux territoriaux spécifiques à la France, tout en la replaçant dans un contexte plus large.

En somme, l’enseignement de la géographie au lycée vise à préparer les élèves à devenir des citoyens éclairés, capables de comprendre et d’interagir avec le monde complexe et en constante évolution dans lequel ils vivent.

Thème 1 : Sociétés et environnements : des équilibres fragiles

Les relations entre les sociétés et leurs environnements sont intrinsèquement complexes et se manifestent par une multitude d’interactions. Ce thème vise à explorer ces interactions, en mettant l’accent sur la vulnérabilité des sociétés et la fragilité des milieux qu’elles habitent.

Questions principales :

  • Les sociétés face aux risques : Comment les sociétés perçoivent-elles et gèrent-elles les risques environnementaux ? Quels sont les défis et les solutions possibles ?
  • Des ressources majeures sous pression : Quelles sont les principales ressources sous pression et comment leur gestion peut-elle entraîner des tensions ?

Points clés :

  • Les interactions entre les sociétés et leurs environnements sont multiples et complexes.
  • L’analyse de la gestion d’une ressource majeure, comme l’eau ou les ressources énergétiques, permet de comprendre la vulnérabilité des sociétés.
  • Les enjeux liés à un approvisionnement durable en ressources sont croissants et varient selon les régions.

Études de cas possibles :

  1. Le changement climatique et ses effets sur un espace densément peuplé : Comment le changement climatique affecte-t-il les zones densément peuplées et quelles sont les mesures prises pour y faire face ?
  2. L’Arctique : fragilité et attractivité : Pourquoi l’Arctique est-il à la fois fragile et attrayant ? Quels sont les enjeux géopolitiques et environnementaux associés à cette région ?
  3. La forêt amazonienne : Comment la forêt amazonienne, un environnement fragile, est-elle soumise à diverses pressions et risques ? Quels sont les principaux défis et opportunités associés à cette région ?
  4. Les Alpes : Comment les Alpes, en tant qu’environnements vulnérables, sont-elles à la fois valorisées et menacées ?

Question spécifique sur la France :

  • La France : des milieux métropolitains et ultramarins entre valorisation et protection : Comment la France valorise-t-elle et protège-t-elle ses milieux, tant métropolitains qu’ultramarins ? Quels sont les principaux défis et opportunités associés à ces régions ?

Commentaire : En France, la richesse et la fragilité des milieux nécessitent des actions de valorisation et de protection. Ces actions répondent à des enjeux d’aménagement à l’échelle nationale et européenne, liés à des défis environnementaux tels que l’exploitation des ressources, la protection des espaces et la gestion des risques.

Thème 2 : Territoires, populations et développement : quels défis ? (12-14 heures)

Ce thème explore la complexité des transitions démographiques et économiques à travers le monde. Il met en lumière les défis associés à la croissance démographique, au vieillissement de la population et aux inégalités de développement.

Questions principales :

  • Des trajectoires démographiques différenciées : Comment les différentes régions du monde font-elles face aux défis du nombre croissant de populations et du vieillissement ? Quels sont les impacts socio-économiques et environnementaux associés ?
  • Développement et inégalités : Comment le développement économique influence-t-il les inégalités entre et au sein des pays ? Quels sont les principaux défis et opportunités associés à ces inégalités ?

Points clés :

  • La notion de transition est centrale, que ce soit en termes de démographie ou d’économie.
  • Il est essentiel de différencier les territoires pour comprendre les enjeux liés au développement.
  • Une approche comparative révèle qu’il n’y a pas de modèle unique de développement, mais une variété de trajectoires territoriales.

Études de cas possibles :

  1. Développement et inégalités au Brésil : Comment le Brésil, en tant que pays émergent, gère-t-il les défis du développement tout en faisant face à des inégalités marquées ?
  2. Les modalités du développement en Inde : Quelles sont les spécificités du modèle de développement indien et comment cela influence-t-il les inégalités socio-économiques ?
  3. Développement et inégalités en Russie : Comment la Russie, avec ses vastes ressources naturelles, aborde-t-elle les défis du développement et des inégalités ?
  4. Les enjeux du vieillissement au Japon : Comment le Japon, avec l’une des populations les plus âgées du monde, gère-t-il les défis associés au vieillissement ?

Question spécifique sur la France :

  • La France : dynamiques démographiques, inégalités socio-économiques : Comment les dynamiques démographiques et les inégalités socio-économiques évoluent-elles en France, tant en métropole qu’outre-mer ? Quelles sont les principales initiatives nationales et européennes pour y répondre ?

Commentaire : En France, malgré une augmentation globale de la richesse et un vieillissement de la population, les territoires métropolitains et ultramarins présentent des dynamiques démographiques et des inégalités socio-économiques variées. Des initiatives sont prises aux niveaux national et européen pour répondre à ces défis.

Thème 3 : Des mobilités généralisées

Le monde d’aujourd’hui est caractérisé par une mobilité accrue, qu’il s’agisse de migrations internationales ou de tourisme. Ces mouvements sont motivés par divers facteurs et ont des implications profondes sur les territoires, les économies et les sociétés.

Questions principales :

  • Les migrations internationales : Quels sont les principaux flux migratoires à l’échelle mondiale ? Quels sont les enjeux associés à ces mouvements pour les pays d’origine et de destination ?
  • Les mobilités touristiques internationales : Comment le tourisme international a-t-il évolué avec le développement des transports ? Quels sont les principaux pôles touristiques et comment influencent-ils les économies locales ?

Points clés :

  • Les mobilités sont motivées par divers facteurs, tels que la recherche d’un meilleur niveau de vie, l’éducation, l’enrichissement ou le tourisme.
  • Les migrations internationales présentent des enjeux variés, allant des aspects géographiques et économiques aux implications sociales, politiques et géopolitiques.
  • Le tourisme international est en plein essor, avec une diffusion croissante au-delà des principaux centres touristiques.

Études de cas possibles :

  1. La mer Méditerranée : Comment la Méditerranée est-elle devenue un important bassin migratoire ? Quels sont les défis et les opportunités associés à cette région ?
  2. Dubaï : Comment Dubaï s’est-elle transformée en un pôle touristique et migratoire majeur ? Quels sont les facteurs clés de son succès ?
  3. Les mobilités d’études et de travail intra-européennes : Comment les mouvements intra-européens ont-ils évolué et quelles sont leurs implications pour les pays membres ?
  4. Les États-Unis : Pourquoi les États-Unis sont-ils un pôle touristique majeur à l’échelle mondiale ? Quels sont les principaux attraits et défis associés au tourisme américain ?

Question spécifique sur la France :

  • La France : mobilités, transports et enjeux d’aménagement : Comment les différentes formes de mobilité en France métropolitaine et ultramarine influencent-elles l’aménagement du territoire ? Quels sont les principaux défis et opportunités associés à ces mouvements ?

Commentaire : En France, les mobilités sont variées et reflètent à la fois les inégalités socio-économiques et territoriales. L’analyse des réseaux de transport et de communication numérique permet de comprendre les formes de mobilité et de mettre en évidence la concurrence entre les territoires. Les enjeux de l’aménagement des territoires, de la continuité territoriale et de l’intégration européenne sont également abordés, ainsi que la transition vers des mobilités plus respectueuses de l’environnement.

Thème 4 : L’Afrique australe : un espace en profonde mutation

L’Afrique australe, riche en diversité et en ressources, est actuellement en pleine transformation. Ce thème explore les défis et les opportunités auxquels cette région est confrontée, en mettant l’accent sur les milieux naturels, le développement, et les mobilités complexes.

Questions principales :

  • Des milieux à valoriser et à ménager : Comment les ressources naturelles de l’Afrique australe sont-elles exploitées et préservées ? Quels sont les défis environnementaux associés à cette exploitation ?
  • Les défis de la transition et du développement pour des pays inégalement développés : Comment les pays de l’Afrique australe font-ils face aux défis de la transition démographique, économique et environnementale ? Quels sont les principaux obstacles et opportunités associés à leur développement ?
  • Des territoires traversés et remodelés par des mobilités complexes : Comment les mouvements migratoires et touristiques influencent-ils les territoires de l’Afrique australe ? Quels sont les principaux enjeux associés à ces mobilités ?

Points clés :

  • L’Afrique australe est caractérisée par une grande diversité de milieux, exploités pour leurs ressources, mais également soumis à des pressions croissantes dues à divers facteurs, tels que les défis démographiques, alimentaires et sanitaires.
  • Les transitions dans cette région, qu’elles soient démographiques, économiques, urbaines ou environnementales, sont rapides et variées, influencées par le niveau de développement, l’intégration mondiale et les choix politiques.
  • Les inégalités et les logiques ségrégatives sont particulièrement prononcées en Afrique australe, avec des flux migratoires complexes et une croissance du tourisme, notamment l’écotourisme et les safaris.

Notions et vocabulaire clés :

  • Acteur, mondialisation, territoire, transition : Concepts clés pour comprendre les dynamiques mondiales et régionales.
  • Changement climatique, environnement, milieu, ressources, risques : Termes essentiels pour comprendre les interactions entre l’homme et son environnement.
  • Croissance, développement, développement durable, émergence, inégalité, population, peuplement : Concepts clés pour analyser les dynamiques socio-économiques.
  • Migration, mobilité, tourisme : Termes essentiels pour comprendre les mouvements de personnes à différentes échelles.

Ces thèmes abordent des sujets tels que les risques environnementaux, les ressources, les inégalités socio-économiques, les migrations, le tourisme, et les défis spécifiques de l’Afrique australe. Ils visent à donner aux élèves une compréhension approfondie des enjeux géographiques contemporains à différentes échelles, de la locale à la mondiale.

Des compétences pour le XXIe siècle

En plus des connaissances, les étudiants apprennent à maîtriser et à utiliser des repères chronologiques et spatiaux, à contextualiser les événements et à utiliser le numérique pour réaliser des cartes, des graphiques, des présentations, etc. En somme, des compétences pour naviguer dans le monde complexe du XXIe siècle.

Nous sommes impatients de vous accompagner dans cette passionnante aventure de découverte et d’apprentissage. Rejoignez-nous au lycée Ipécom Paris pour une expérience éducative enrichissante et stimulante !

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter le programme complet ici.

Ressources complémentaires pour approfondir votre compréhension

Voici quelques ressources complémentaires pour approfondir les sujets abordés dans le programme d’histoire et de géographie en seconde :

  1. Grandes mutations du monde contemporain :
    • Livre : “Le Choc des civilisations” de Samuel P. Huntington.
  2. Évolutions environnementales, démographiques, économiques, technologiques :
    • Documentaire : “Home” de Yann Arthus-Bertrand.
    • Livre : “Collapse : How Societies Choose to Fail or Succeed” de Jared Diamond.
  3. Mobilités contemporaines :
  4. Transition environnementale et développement durable :
    • Documentaire : “Une vérité qui dérange” d’Al Gore.
    • Livre : “This Changes Everything: Capitalism vs. The Climate” de Naomi Klein.
  5. Recompositions territoriales :
    • Documentaire : “Les Dessous des cartes“. Il explore les enjeux géopolitiques et territoriaux.
    • Livre : “Géopolitique de l’Asie” de Pascal Boniface.
  6. Mondialisation et inégalités territoriales :
  7. La France dans le contexte mondial :
    • Documentaire : “La France en face” qui explore les défis contemporains de la France.
    • Livre : “La France périphérique” de Christophe Guilluy.

Ces ressources offrent une perspective plus approfondie sur les sujets abordés et peuvent aider à éclairer les élèves sur les enjeux complexes de notre monde contemporain.


En parcourant les époques et les continents, le programme de seconde en histoire et géographie offre aux élèves une vision panoramique des forces qui ont façonné et continuent de modeler notre monde. Comme l’a souligné l’écrivain Mark Twain : “L’histoire ne se répète pas, mais elle rime souvent.” De l’Europe du XVIIe siècle aux défis contemporains de l’Afrique, en passant par les dynamiques des grandes puissances comme les États-Unis et la Chine, les élèves sont équipés non seulement de connaissances, mais aussi d’une perspective critique. En fin de compte, l’objectif n’est pas seulement d’apprendre l’histoire et la géographie, mais, comme l’a dit l’historien Arnold J. Toynbee, de “comprendre les défis et les réponses” et de déterminer notre place dans ce vaste monde, tout en étant inspiré pour contribuer positivement à son avenir.

Mis à jour le 12 Mai 2024 à 13:15

Par Annie Reithmann

Directrice IPECOM Paris. DEA de Philosophie, spécialiste des méthodes d'apprentissage. En 1996 elle prend seule la direction d’Ipécom Paris.