L’Impact de l’Intelligence Artificielle sur l’Avenir des Métiers : Opportunités et Défis

L'adaptation et la préparation des étudiants face aux défis et opportunités de l'IA dans les secteurs industriels, médicaux et au-delà.

IA et les métiers d'avenir

Notre histoire moderne comprend des vagues d’industrialisation qui se succèdent et se propagent de pays en pays. Chacune de ces révolutions a apporté des transformations majeures, non seulement dans la manière dont les produits sont fabriqués, mais aussi dans la structure de nos sociétés et la nature du travail. On distingue ces étapes à des fins de compréhension en 4 révolutions industrielles, bien que les frontières entre elles soient floues. Comprendre ces paliers permet de mieux appréhender l’objet de cet article, c’est-à-dire les changements actuels et futurs liés à l’intelligence artificielle (IA) sur les métiers dans les années à venir.

Les transformations industrielles successives

La Première Révolution Industrielle

Train à vapeur -charbon 1re révolution industrielle

Cette période débute à la fin du XVIIIe siècle en Grande-Bretagne, avant de gagner l’Europe via la Belgique et le nord de la France, pour se répandre dans le reste de l’Europe, puis aux États-Unis et au Japon. Elle est marquée par l’apparition de la mécanisation, avec l’invention de la machine à vapeur et l’exploitation du charbon. Elle voit émerger de nouvelles industries, notamment textiles, avec la commercialisation de machines à coudre mécanisées. De même que l’industrie métallurgique qui favorise la construction de ponts et le développement du chemin de fer, ce qui facilite l’accélération des échanges économiques, humains et matériels.

Seconde Révolution Industrielle

2e révolution industrielle, usine gaz et pétrole

Cette deuxième étape apparaît à la fin du XIXe siècle. L’extraction du pétrole et du gaz, ainsi que l’invention de l’électricité et du moteur à explosion, permettent l’adaptation des matériaux comme l’acier et l’aluminium aux industries de pointe, comme le secteur automobile, puis l’aéronautique. Les moyens de communication sont révolutionnés par les inventions successives du télégraphe et du téléphone. De nouveaux modèles d’organisation se développent dans les entreprises à la recherche de la productivité, connus sous le nom de Taylorisme.

Troisième Révolution Industrielle

Ordinateur - la 3e révolution industrielle

Elle émerge à partir de 1960 avec l’avènement de l’informatique et de l’électricité d’origine nucléaire. Cette période marque l’avènement de l’électronique avec l’arrivée du microprocesseur. De nouveaux matériaux révolutionnent les marchés et participent, avec de nouvelles technologies, à la miniaturisation, ouvrant la voie à la recherche spatiale et à la diffusion mondiale de nouveaux moyens de transmission comme Internet. C’est également l’ère de l’automate et du robot.

Quatrième Révolution Industrielle

Robot intelligent et connecté -le 4e révolution industrielle

La quatrième révolution industrielle est issue de la numérisation de l’information et de l’interconnectivité des appareils mobiles connectés. Bien que déjà visible dans ses réalisations comme l’intelligence artificielle avec les voitures autonomes, l’impression 3D, la nanotechnologie ou l’informatique quantique, nous n’en sommes qu’au début. Mais en comparaison avec les précédentes, elle évolue à un rythme exponentiel et non plus linéaire. Elle transformera tous nos systèmes de production, de management et de gouvernance. Tous les travaux intellectuels mais répétitifs peuvent être remplacés par la robotisation des processus du travail et ils le seront très probablement, car ils représentent un gain considérable de productivité, une amélioration des conditions de travail. Cette transformation de l’appareil productif et des communications impliquera l’émergence de nouveaux métiers.

L’Impact de la Quatrième Révolution Industrielle sur l’Emploi

Alors que l’IA générative inquiète les travailleurs, des économistes de l’OIT ont étudié l’impact qu’aura cette technologie sur le marché du travail mondial. Le risque n’est pas tant le remplacement massif d’emplois par des bots, mais plutôt la transformation des métiers qui, selon eux, touchera 10 à 13 % des professions dans le monde.

Depuis l’arrivée de ChatGPT, l’inquiétude se fait sentir : allons-nous être remplacés par des robots ? L’intelligence artificielle générative, capable d’assimiler et de créer du contenu écrit, visuel ou audio, est souvent décrite comme une menace pour les emplois.

À chaque nouvelle avancée technologique majeure suit son lot de débats et d’appréhensions quant à son impact sur le travail. Lors des précédentes révolutions industrielles, les travailleurs manuels étaient en première ligne de ces grands changements. À l’inverse, l’IA concerne aujourd’hui plus les cadres et professions intellectuelles. Mais quel sera l’effet réel de cette technologie ?

Une Transformation Plutôt Qu’une Destruction Massive

Contrairement aux craintes populaires, l’étude de l’OIT suggère que l’IA ne va pas provoquer une destruction massive d’emplois, mais plutôt une transformation profonde de ceux-ci. Selon leurs recherches, entre 10 et 13 % des professions dans le monde verront leurs tâches évoluer grâce à l’intelligence artificielle. Plutôt que de remplacer les travailleurs, cette technologie automatisera certaines tâches, permettant ainsi aux employés de se concentrer sur des activités plus complexes et créatives.

Professions les Plus Affectées par l’Automatisation

L’étude identifie les métiers de bureau peu qualifiés comme les plus vulnérables à l’automatisation. Environ 82 % des tâches administratives pourraient être confiées à des bots (application logicielle programmée pour effectuer certaines tâches), impactant notamment les employés de centres d’appel, les secrétaires et les opérateurs de saisie. Ces emplois, souvent occupés par des femmes, seront deux fois plus touchés que ceux majoritairement masculins. Ainsi, l’automatisation risque d’aggraver les inégalités de genre sur le marché du travail.

Une Fracture de Productivité Entre les Pays

La Technologie cognitive risque également de creuser les inégalités entre les pays riches et les pays pauvres. Dans les pays à revenus élevés, jusqu’à 13,4 % des emplois pourraient évoluer grâce à l’IA, contre seulement 10,4 % dans les pays à faibles revenus. De plus, la technologie coûteuse et les infrastructures limitées rendent l’adoption de l’IA difficile pour les pays en développement, exacerbant ainsi la fracture de productivité mondiale.

Nouveaux Métiers Créés par l’IA

Si les systèmes intelligents menacent certains emplois, elle en crée également de nouveaux. Voici quelques exemples de métiers émergents :

  • Éthicien de l’IA : Chargé d’assurer que le système est développée et utilisée de manière éthique, en respectant les normes de confidentialité, de sécurité et de non-discrimination. Ces professionnels évaluent les implications morales et sociales des systèmes d’intelligence artificielle et travaillent à l’élaboration de politiques et de lignes directrices éthiques.
  • Formateur d’IA : Spécialiste qui entraîne les machines intelligentes en fournissant des données de qualité et en ajustant les algorithmes pour améliorer leurs performances. Ils jouent un rôle clé dans l’amélioration continue des modèles, en supervisant le processus d’apprentissage automatique.
  • Explorateur de Données : Expert en analyse de données volumineuses et complexes pour en extraire des informations utiles qui guideront les décisions stratégiques. Ils utilisent des outils de data mining, de statistique et de machine learning pour découvrir des tendances et des insights cachés dans les données.
  • Architecte de Solutions d’IA : Professionnel qui conçoit et met en œuvre des solutions basées sur l’intelligence artificielle pour répondre aux besoins spécifiques des entreprises. Ils collaborent avec les équipes de développement pour l’intégrer dans les systèmes existants de manière efficace et sécurisée.
  • Technicien de Maintenance d’IA : Responsable de la maintenance et de la mise à jour des systèmes intelligents pour assurer leur bon fonctionnement et leur sécurité. Ces techniciens interviennent pour résoudre les problèmes techniques et garantir que les systèmes restent opérationnels et performants.
  • Agent de Sécurité de l’IA : Spécialiste de la cybersécurité dédié à la protection des systèmes contre les cyberattaques et les intrusions. Ils développent des protocoles de sécurité spécifiques et veillent à leur conformité avec les normes de sécurité.

Métiers Existants Renforcés par les Machines intelligentes

Avec l’essor de l’intelligence artificielle, certains métiers existants deviendront de plus en plus demandés pour soutenir, développer et intégrer cette technologie dans divers secteurs. Voici quelques-uns de ces métiers :

Développeur de logiciels

Les développeurs spécialisés dans la technologie cognitive et le machine learning seront très recherchés pour créer des applications et des systèmes basés sur ces algorithmes. Leur expertise en programmation, en algorithmes et en modélisation est cruciale pour développer des solutions innovantes.

Data Scientist

Les scientifiques des données jouent un rôle central dans l’analyse et l’interprétation des grandes quantités de données nécessaires au bon fonctionnement des systèmes d’intelligence artificielle. Leur capacité à transformer les données brutes en informations exploitables est indispensable.

Ingénieur en Machine Learning

Ces ingénieurs conçoivent et déploient des modèles d’apprentissage automatique, optimisant les algorithmes pour des applications spécifiques. Leur expertise est essentielle pour améliorer les performances des systèmes automatisés.

Spécialiste en Cybersécurité

Avec l’intégration croissante des algorithmes avancés, la protection des systèmes et des données devient cruciale. Les spécialistes en cybersécurité seront très demandés pour protéger les infrastructures d’IA contre les menaces cybernétiques.

Analyste en Gestion du Changement

Ces professionnels aident les organisations à s’adapter aux nouvelles technologies et à gérer les transitions vers des systèmes automatisés. Ils jouent un rôle clé dans la formation des employés et la mise en œuvre de stratégies de changement.

Consultant en Transformation Digitale

Les consultants aident les entreprises à intégrer l’IA et d’autres technologies numériques dans leurs opérations. Leur expertise en stratégie technologique et en gestion de projet est essentielle pour assurer une transformation réussie.

La Technologie Cognitive dans les Usines : Une Révolution Industrielle

L’IA transforme également profondément le secteur industriel et les usines, automatisant les processus de production et optimisant l’efficacité opérationnelle. Voici comment cette technologie de pointe impacte les métiers industriels :

Technicien en Robotique

Avec l’augmentation de l’utilisation des robots industriels, les techniciens en robotique seront essentiels pour installer, programmer et maintenir ces machines. Ils s’assureront que les robots fonctionnent correctement et sont intégrés de manière efficace dans les lignes de production.

Opérateur de Machines Intelligentes

Les machines équipées d’intelligence artificielle nécessitent des opérateurs capables de surveiller et de gérer ces systèmes avancés. Ces opérateurs doivent comprendre les algorithmes de base et être en mesure de résoudre les problèmes techniques.

Ingénieur en Automatisation Industrielle

Ces ingénieurs conçoivent et mettent en œuvre des systèmes automatisés qui utilisent l’apprentissage automatique pour améliorer la production. Ils travaillent sur l’intégration de capteurs, de logiciels et de robots pour créer des processus de fabrication plus efficaces.

Spécialiste en Maintenance Prédictive

Utilisant l’informatique cognitive pour prévoir les pannes et les besoins de maintenance, ces spécialistes assurent la continuité de la production en intervenant avant que les problèmes ne surviennent. Ils analysent les données des machines pour anticiper les défaillances.

Analyste de Production

Grâce aux algorithmes avancés, les analystes de production peuvent optimiser les chaînes de production en utilisant des données en temps réel pour identifier les inefficacités et proposer des améliorations. Leur rôle est crucial pour maximiser la productivité et réduire les coûts.

L’intelligence artificielle dans le Secteur Médical

L’IA va également révolutionner le secteur de la santé, en améliorant la précision des diagnostics, l’efficacité des traitements et l’administration des soins. Voici quelques métiers et transformations dans ce domaine :

Radiologue Assisté par les Systèmes intelligents

Les systèmes d’IA peuvent analyser des images médicales plus rapidement et avec une grande précision, aidant les radiologues à détecter des anomalies telles que les tumeurs ou les fractures. Cela permet aux radiologues de se concentrer sur des diagnostics plus complexes et des consultations avec les patients.

Médecin de Télémédecine

La technologie algorithmique facilite la télémédecine en offrant des diagnostics préliminaires et en surveillant les signes vitaux des patients à distance. Les médecins peuvent ainsi traiter plus de patients, notamment ceux dans des zones rurales ou mal desservies.

Spécialiste en Informatique Médicale

Ces professionnels travaillent à l’intégration de l’IA dans les systèmes de santé pour améliorer la gestion des dossiers médicaux, l’analyse des données patients et la coordination des soins. Leur travail permet d’assurer une meilleure prise en charge des patients et une optimisation des ressources.

Infirmier Robotique

Les infirmiers peuvent être assistés par des robots intelligents pour effectuer des tâches routinières comme la distribution de médicaments, le suivi des signes vitaux et le transport de matériel médical, permettant aux infirmiers humains de se concentrer sur les soins directs aux patients.

Chercheur en intelligence artificielle Médicale

Ces chercheurs développent des algorithmes et des systèmes pour diagnostiquer et traiter des maladies, personnaliser les plans de traitement et même découvrir de nouveaux médicaments. Leur travail est crucial pour les avancées médicales futures.

Gestionnaire de Données de Santé

Chargés de la gestion et de l’analyse des énormes quantités de données générées par les systèmes de santé, ces gestionnaires s’assurent que les données sont sécurisées, accessibles et utilisées efficacement pour améliorer les soins aux patients.

Mesures Nécessaires pour Accompagner le Changement

Pour éviter les conséquences sociales négatives de l’automatisation, Janine Berg souligne l’importance de mesures d’accompagnement. Les gouvernements doivent réfléchir à l’équilibre des pouvoirs sur le marché du travail, assurer la protection des droits des travailleurs et investir dans des systèmes de formation continue. Un dialogue social efficace et une participation active des salariés dans le processus de mise en place de l’IA sont essentiels pour garantir une transition harmonieuse.

L’Impact de l’IA sur les Études Futures des Lycéens

Pour les lycéens d’aujourd’hui, comprendre ces transformations est très important pour leur avenir professionnel. Les compétences en science, technologie, ingénierie et mathématiques (STEM- acronyme de science, technology, engineering, and mathematics) deviennent essentielles. Les métiers du futur nécessiteront une solide compréhension des technologies de l’information, des systèmes intelligents et des données. Les lycéens devront être prêts à se former tout au long de leur carrière pour s’adapter aux changements rapides induits par l’IA.

Voici quelques conseils pour les lycéens afin de se préparer à cette nouvelle ère :

S’initier aux Technologies Cognitives

Participer à des cours en ligne, des ateliers ou des clubs de robotique pour acquérir des compétences de base en programmation et en IA.

Développer des Compétences en Analyse de Données

Apprendre à utiliser des outils de data mining et d’analyse statistique pour comprendre comment les données peuvent être utilisées pour prendre des décisions informées.

Renforcer les Compétences en Mathématiques et en Sciences

Ces compétences sont à la base de nombreuses technologies cognitives et sont essentielles pour comprendre et développer de nouvelles applications.

Explorer les Opportunités de Stage et d’Apprentissage

Chercher des stages dans des entreprises technologiques ou des laboratoires de recherche pour acquérir une expérience pratique.

Se Former en Continu

Adopter une attitude de formation continue, en se tenant au courant des dernières avancées technologiques et en se recyclant régulièrement.

En se préparant dès maintenant, les lycéens peuvent non seulement s’adapter aux changements, mais aussi tirer parti des nombreuses opportunités offertes par la quatrième révolution industrielle.

Conclusion : Vers un Avenir Transformé et Amélioré par l’IA

Tout au long de l’histoire, chaque révolution industrielle a apporté son lot de défis et de bouleversements sociaux. Cependant, ces transformations ont également mené à des progrès significatifs en termes de productivité, de qualité de vie et d’innovation. La première révolution industrielle a mécanisé la production, la seconde a introduit l’électricité et la production de masse, et la troisième a vu l’essor de l’informatique et de la robotique.

De même, la quatrième révolution industrielle, marquée par l’intelligence artificielle, promet de transformer profondément notre monde du travail. Bien que l’IA pose des défis considérables, notamment en termes de répartition des emplois et des compétences, elle offre également des opportunités énormes pour améliorer l’efficacité, créer de nouveaux métiers et augmenter la productivité.

L’étude de l’OIT ne doit pas être interprétée comme une voix rassurante, mais comme un appel à l’action. La transformation du marché du travail par les systèmes intelligents est inévitable, mais ses effets peuvent être gérés et atténués par des politiques et des mesures appropriées. En fin de compte, cette technologie n’est ni intrinsèquement bonne ni mauvaise ; son impact dépendra de la manière dont nous choisirons de l’intégrer dans notre société. Comme pour les révolutions industrielles précédentes, avec une adaptation adéquate, l’IA peut mener à un avenir où le travail est non seulement transformé, mais aussi amélioré.

Articles connexes

Par Annie Reithmann

Directrice IPECOM Paris. DEA de Philosophie, spécialiste des méthodes d'apprentissage. En 1996 elle prend seule la direction d’Ipécom Paris.