Épreuve de spécialité SVT du bac : ce qu’il faut savoir

Épreuve de spécialité de SVT du bac

En février 2020, une note de service a été diffusée par le Ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse définissant l’épreuve terminale de l’enseignement de spécialité “sciences de la vie et de la Terre” (SVT) de la classe de terminale de la voie générale. Cette note est applicable à compter de la session 2 021 du baccalauréat. Voici les principales informations que vous devez connaître.

Objectifs de l’épreuve

L’épreuve de spécialité SVT porte sur les compétences, connaissances, capacités et attitudes figurant dans la partie du programme de l’enseignement de spécialité SVT du cycle terminal. Les thématiques des sujets portent sur le programme de Terminale et les compétences mobilisées sont celles du cycle terminal.

Certaines parties du programme ne seront pas évaluées lors de cette épreuve terminale, notamment certaines thématiques relatives à la Terre, la vie et l’organisation du vivant, les enjeux planétaires contemporains et le corps humain et la santé.

Il est important de souligner que les activités expérimentales occupent une place importante dans l’enseignement des SVT. Elles permettent aux élèves d’acquérir des compétences spécifiques à la démarche scientifique qui doivent être évaluées. C’est pourquoi l’évaluation des compétences expérimentales est intégrée dans l’épreuve de spécialité SVT du baccalauréat général.

Évaluation et notation

L’épreuve de SVT comporte deux parties : une partie écrite, comptant pour 15 points sur 20, et une partie pratique avec évaluation des compétences expérimentales, comptant pour 5 points sur 20. La note globale de l’épreuve est donc donnée sur 20 points. Elle représente un coefficient 16 dans votre moyenne du bac.

Structure de l’épreuve

La première partie est une épreuve écrite de SVT qui dure 3 heures 30 et est notée sur 15 points. Elle comprend deux exercices : le premier exercice évalue la capacité du candidat à rédiger un texte argumenté répondant à une question scientifique posée, tandis que le second exercice permet d’évaluer sa capacité à développer un raisonnement scientifique pour résoudre le problème posé.

La deuxième partie est une épreuve pratique d’évaluation des compétences expérimentales qui dure une heure et est notée sur 5 points. Cette évaluation se déroule au cours du second trimestre pendant la période de l’épreuve écrite de spécialité.

Les candidats individuels, les candidats du Centre national des études à distance (Cned) et des établissements privés hors contrat, sont dispensés de l’épreuve pratique.

Épreuve orale de contrôle

En cas d’échec à l’épreuve écrite et pratique, une épreuve orale de contrôle est prévue. Elle dure 20 minutes avec une préparation de 20 minutes. Le candidat tire au sort un sujet comportant deux questions, portant sur deux thématiques différentes de l’ensemble du programme de spécialité du cycle terminal.

La préparation et la réussite de l’épreuve de spécialité SVT

La préparation à l’épreuve de spécialité SVT du baccalauréat demande une grande rigueur, de la méthodologie et une bonne compréhension du programme de terminale. Voici quelques conseils pour se préparer efficacement à cette épreuve :

1. Comprendre la structure de l’épreuve

L’épreuve de SVT est divisée en deux parties : une partie écrite (15 points) et une partie pratique avec évaluation des compétences expérimentales (5 points). L’épreuve écrite se compose de deux exercices distincts, dont l’un nécessite une réponse argumentée à une question scientifique, et l’autre exige le développement d’un raisonnement scientifique pour résoudre un problème. La partie pratique évalue l’aptitude à mener des expériences et à appliquer la démarche scientifique.

2. Maîtriser le programme

Il est crucial de bien connaître le programme de SVT de terminale pour réussir l’épreuve. Il faut noter que certaines parties du programme ne seront pas évaluées. Cela concerne certains aspects des thématiques “la Terre, la vie et l’organisation du vivant”, “Enjeux planétaires contemporains” et “Corps humain et santé”.

3. Se familiariser avec la démarche scientifique

Les programmes de SVT insistent sur l’importance de la démarche scientifique. Les activités expérimentales occupent une place prépondérante et permettent aux élèves d’acquérir des compétences spécifiques à cette démarche. Il est donc important de maîtriser la démarche scientifique et d’être capable de l’appliquer de manière autonome.

4. S’entraîner aux compétences expérimentales

La partie pratique de l’épreuve évalue les compétences expérimentales des candidats. Il est donc essentiel de s’entraîner à mener des expériences, à analyser les résultats et à tirer des conclusions pertinentes.

5. Travailler sur des sujets d’entraînement

Il est recommandé de travailler sur des sujets d’entraînement pour se familiariser avec le format de l’épreuve et les types de questions qui peuvent être posées. Cela permet également de pratiquer la rédaction de réponses argumentées et le développement de raisonnements scientifiques.

6. Préparer l’épreuve orale de contrôle

Si nécessaire, il faut également se préparer pour l’épreuve orale de contrôle, qui consiste à répondre à deux questions tirées au sort sur deux thématiques différentes du programme de terminale.


En résumé, la réussite à l’épreuve de spécialité SVT du baccalauréat nécessite une bonne connaissance du programme, une maîtrise de la démarche scientifique, une capacité à mener des expériences et à analyser des résultats, et une préparation sérieuse à l’épreuve écrite et à l’épreuve orale de contrôle. Avec un travail régulier et méthodique, cette épreuve peut être abordée avec confiance et sérénité.

Pour préparer cette épreuve cruciale, Ipécom Paris propose une formation dédiée pour les élèves de terminale. Notre programme de préparation à l’épreuve de spécialité SVT du bac est conçu pour renforcer les connaissances des élèves dans les différentes thématiques du programme de terminale, tout en développant leurs compétences expérimentales. Nous mettons un accent particulier sur la méthodologie et la pratique pour aider les élèves à se préparer efficacement à l’épreuve écrite et à l’épreuve pratique.

La formation SVT de terminale d’Ipécom Paris vise à consolider les connaissances des élèves, développer leur esprit critique et les préparer de manière optimale à l’épreuve du baccalauréat. Nos enseignants, experts dans leur domaine, accompagnent les élèves tout au long de leur préparation pour leur donner toutes les clés de la réussite.

Chez Ipécom Paris, nous sommes convaincus que la réussite à l’épreuve de spécialité SVT du baccalauréat est le fruit d’un apprentissage progressif et méthodique. C’est pourquoi nous proposons un enseignement structuré, basé sur une compréhension approfondie des concepts fondamentaux, l’acquisition de méthodes de travail efficaces et la pratique régulière d’exercices. Nous sommes fiers d’accompagner nos élèves dans la réussite de leur parcours scolaire et de leur permettre d’aborder cette épreuve avec confiance et sérénité.

Par Annie Reithmann

Directrice IPECOM Paris. DEA de Philosophie, spécialiste des méthodes d'apprentissage. En 1996 elle prend seule la direction d’Ipécom Paris.

error: Le contenu est protégé
Share to...